Les types de hausses fusibles

Dimensions des hausses

Hydroplus a développé divers modèles de hausses fusibles pour répondre aux exigences spécifiques de chaque projet. Les hausses varient en hauteur, en forme, en poids ainsi qu’en matériaux de fabrication.

Types de hausses

 

Hausses labyrinthes du barrage de Terminus, Etats-Unis.:
Hausses labyrinthes
du barrage de Terminus, Etats-Unis.

Les hausses fusibles labyrinthes sont utilisées dans des conditions où la lame déversante de la crue sur la hausse varie entre 30 % et 140 % de la hauteur de la hausse. Les performances hydrauliques de la crête en labyrinthe de ces hausses permettent d’augmenter les capacités de déversement du seuil ainsi équipé.

Hausses droites du barrage de Lyell, Australie
Hausses droites
du barrage de Lyell, Australie.

Les hausses à crête rectiligne, appelées aussi hausses droites, sont déclinées en deux modèles de base :
- hausses droites à fortes lames utilisées pour des lames déversantes atteignant jusqu’à quatre fois leur hauteur. Ces hausses massives sont généralement en béton et disposent d’une crête déversante profilée qui optimise l’écoulement des eaux.
- hausses droites à faibles lames utilisées pour de faibles lames. On utilise habituellement ces hausses comme complément à un système vanné. Elles renforcent la capacité d’évacuation en cas de très fortes crues et elles peuvent pallier une éventuelle défaillance du système vanné. De par leur rôle de soutien aux dispositifs mécaniques, on les appelle hausses de sécurité.

En fonction des caractéristiques du projet, ce type de hausses peut être avantageusement remplacé par des hausses semi-labyrinthes, dérivées des hausses labyrinthes.